le pas nerveux du promeneur à la campagne

le-marcheur

Quand je cours je croise parfois un type qui marche d’un pas décidé, les jambes raides. Je pense qu’il se promène mais à sa manière, avec son allure saccadée et rapide. On se dit bonjour puis chacun poursuit son chemin. Si j’étais gamin, il me ficherait la pétoche. Mais comme maintenant je suis grand, il m’intrigue simplement.

Publicités

2 réflexions sur “le pas nerveux du promeneur à la campagne

  1. Ah, ah, la pétoche ! C’est drôle, justement aujourd’hui nous avons lu (enfin nous c’est vite dit, moi surtout !), Princesse Moche, on s’est fendu la bidoche ! Depuis je vois des « oche » partout …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s