Savoir terminer une guerre

Les diplomates disent : « il faut  savoir terminer une guerre. » De la même façon, il faut savoir terminer une histoire. Surtout quand on s’est engagé à la légère en se disant qu’on va improviser au fil des pages. Improvisation qui finit par mener à, à peu près n’importe quoi, mais en moins bien. Voici quelques stigmates de cette errance.

paysage copie

 

 

beau p'tit gars

 

gloups

 

bougresse copie

Publicités

2 réflexions sur “Savoir terminer une guerre

  1. j’aime bcp le ciel rouge de ton paysage rugueux de montagne, et tes deux personnages me font penser à un Stévenin et un Villeret dans « le passe montagne »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s